Questions à Sam Richez

Publié le par Absolum

Sam Richez
Trois questions à...

Sam Richez

pour la sortie de son livre
"La vérité est au bout du couloir
"


Sam Richez entre à l’âge de 19 ans chez Loribel. Au sein de cette société de production, il devient rédacteur, monteur mais aussi et surtout animateur, devenant “Sam”, le personnage énigmatique de l’émission
Y’a que la vérité qui compte.


Pourquoi avoir choisi d’écrire ce livre ? 
« J’ai choisi d’écrire ce livre pour révéler aux gens, qui ont aimé ou détesté cette émission, les coulisses de Y’a que la vérité qui compte. Comment est faite cette émission ? Qui sont vraiment Pascal Bataille et Laurent Fontaine ? Quelles vérités se cachent derrière le rideau blanc de l’émission ? Pendant quatre ans et demi, j’ai participé activement à ce programme, devant la caméra mais aussi derrière, comme monteur et rédacteur. Ma motivation principale est donc de dévoiler aux gens les secrets de cette émission pour qu’ils puissent se faire une réelle opinion sur ce programme. D’autre part ce livre m’a permis de faire un bilan sur cette aventure à laquelle j’ai participé. Est-ce une bonne ou une mauvaise expérience ? Se remettre en question pour toujours mieux avancer dans la vie avec sérénité voilà une de mes motivations. Enfin, étant un homme de défis, je voulais savoir si à 25 ans j’étais capable d’écrire un livre dans un laps de temps très court (deux mois) ! »

Couverture Sam Richez


Quel est votre souvenir le plus marquant de cette émission ?

« J’ai gardé de nombreux souvenirs de cette émission et j’en ai ainsi dévoilé un certain nombre dans ce livre... Entre les histoires invraisemblables qui se sont déroulées sur le plateau, l’ambiance dans la rédaction, les quelques filles ou hommes qui me volaient un baiser lorsque je les accompagnais, les anecdotes ne manquent pas ! Sans parler de la reconnaissance du public et même l’amour que les gens vous portent alors. Ça m’avait frappé de voir à l’époque l’intérêt que je pouvais susciter alors que je n’étais qu’une image sans son. »


Quels sont vos projets pour l’avenir ? Accepteriez-vous de présenter une émission comme Y’a que la vérité qui compte ?

« IQuelques mois avant l’arrêt de l’émission, j’ai monté ma société de production avec laquelle j’ai produit l’émission « Chacun sa Place » présentée par Evelyne Thomas sur RTL9. Mon premier projet est de rester libre avant toute chose. Je travaille en ce sens dans plusieurs domaines, comme la télévision, le théâtre mais aussi le cinéma. J’ai plusieurs projets en cours de développement. Quant à présenter une émission dite « d’émotainment », j’accepterai car je suis convaincu que toute aventure est bonne à vivre à partir du moment où l’on conserve ses valeurs, sa morale et ses convictions. D’ailleurs, je ne remets pas en question l’émission Y’a que la vérité qui compte car je crois sincèrement qu’elle était nécessaire pour aider certaines personnes. Je ne dis pas que c’était la meilleure solution, mais en tout cas s’en était une. En revanche, je remets en cause les personnes qui la construisaient, la produisaient et la présentaient.»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article